Le club des mal cités
pierre Paul-hus

Pierre Paul-Hus, qui semble parler de lui-même

Monsieur le Président, qu’est-ce que le wokisme? Au tout début, le terme woke était utilisé pour identifier une personne qui était consciente et offensée des injustices et des discriminations subies par les groupes minoritaires. Mais aujourd’hui c’est un mouvement qui s’approprie un concept à la base positif mais qui l’instrumentaliste à des fins politiques.

1 commentaire

Laisser un commentaire

  • En effet, le mot woke est récupéré grossièrement par des gens de la droite identitaire ou conservatrice morale dans certains cas, des gens racistes ou sexistes dans d’autres cas ou encore des gens ordinaires intolérants en général pour se victimiser lorsqu’ils reçoivent la moindre petite critique lorsqu’ils ont des propos jouant sur l’instrumentalisation de l’Autre pour le désigner par une opposition NOUS les bons et EUX les mauvais. Le mot sert ensuite à les diaboliser en usant de propos se basant sur des préjugés essentiellement idéologiques et souvent réactionnaires jouant sur une démagogie populiste pour ainsi entretenir les stéréotypes qu’ils ont de la réalité pour l’expliquer de manière simple plutôt que se remettre en question ou encore comprendre que les problèmes sont plus complexes qu’ils ne le pensent. Essentiellement politique, l’utilisation du mot woke pour ces individus n’a rien de scientifique et reste dans le domaine du militantisme. Il sert aussi à les protéger psychiquement des leurs propres problèmes pour les déplacer chez les autres.

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Flux Le Sportnographe

  • Martin St-Louis, électrique
    PK y’a une très belle carrière, c’est un joueur très respecté. Qu’est-ce qu’il a fait dans la ligue, il était très électrifiant, y’amenait beaucoup d’énergie.
  • Jacques Martin, à propos de P.K. Subban
    Euh je pense qu’avec PK, euh, peut-être la chose il avait beaucoup d’autres intérêts à l’extérieur de la glace. Tsé je pense, c’est un peu comme un cheval, il était peut-être wild à certains moments.
  • Norman Flynn, à propos de P.K. Subban
    – Ton meilleur souvenir de lui? – Quand, quand Marc Bergevin l’a échangé, ç’a été le meilleur moment pour moi.
  • Jean-Charles Lajoie, à propos de P.K. Subban
    Tu peux mettre ta calotte à l’endroit à l’envers, tu peux même te la fourrer dans l’derrière si tu veux. Si t’aides le club à gagner, tu vas avoir une job.
  • Ray Lalonde, pas conservateur
    Ça revient à la philosophie pis au conservationnaliste, pis au traditionnaliste.

Catégories

Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir chaque semaine les dernières citations par courriel... et même plus!