Le club des mal cités

2 commentaires

Laisser un commentaire

  • Les gouvernements sont tellement tyranniques ici, ils laissent les coucous complotistes faire une occupation durant plusieurs semaines dans la ville d’Ottawa nuisant ainsi aux habitants, aux commerces et la paix sociale.

    Les gouvernements sont tellement terribles envers les non vaccinés qu’ils les soignent gratuitement eux qui représentaient la vaste majorité des hospitalisations empêchant ainsi des gens vaccinés de se faire opérer pour s’occuper d’eux en priorité.

    Quelle terrible dictature qui permet de lancer des roches sur le Premier Ministre et des injures sans faire presque aucune arrestation.

    Bernier ne semble pas savoir ce qu’est de l’extrême gauche, il devrait se procurer un petit lexique de politique pour apprendre à bien saisir les concepts et ensuite peut-être, il pourra développer une pensée cohérente. En attendant, je cherche toujours les articles des médias officiels qui disent qu’il faut user de violence contre le PPC et les gens non-vaccinés. J’ai pas encore trouvé. J’ai pas trouvé non plus de politiciens du NPD, du PLQ, du Bloc, du PCC, du PLQ, de la CAQ, de QS, du PQ et autres qui indiquent qu’il faut agir violemment sur les non-vaccinés et les membres du PPC. Bon si nous en trouvons pas exemple, nous ne pourrions pas dire que l’exception confirme la règle pour autant. Bernier des politiciens, j’imagine qu’il a des noms. J’ai hâte de voir les preuves.

    • Oups! Erreur!

      Bon, si nous en trouvons un par exemple, nous ne pourrions pas dire pour autant que l’exception confirme la règle pour autant. J’imagine que Bernier à une liste de noms de politiciens.

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Flux Le Sportnographe

  • Martin St-Louis, libre
    J’veux pas qu’ils jouent pis ah, faut je plaire à mon coach. Non, faut tu jouzes libre.
  • Michel Bergeron, qui a des principes
    Écoute bien, on dit souvent: ce qui se passe dans le vestiaire demeure dans le vestiaire. Mais quand t’es pu dans le vestiaire, tu peux revenir en arrière.
  • Gilbert Delorme, à propos de Tom Brady
    Moi Brady, Brady y’avait été mon prix citron j’pense quand il avait engueulé ses linemen, parce que justement si t’as pas de ligne offensive, t’as pas d’attaque, ils te protègent pas. Pis tsé tu peux pas dans l’fond… chier sur la main, je sais pas comment dire ça, sur la main qui te nourrit.
  • Martin St-Louis, à propos de Nick Suzuki
    Tsé, Nick, joue, y’a beaucoup d’échec dans sa game. C’est pas, y joue pas aux dames. C’est des joueurs intelligents mais y’a beaucoup d’échecs dans leurs décisions pis leurs games.
  • Martin St-Louis, à propos du désavantage numérique
    C’est difficile un peu pour notre avantage numérique, pis ça donne des grosses minutes aux gars qui tusent. C’est difficile.

Catégories

Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir chaque semaine les dernières citations par courriel... et même plus!