Le club des mal cités
Accueil » Yvon Deshaies » Yvon Deshaies, inquiet

Yvon Deshaies, inquiet

yvon deshaies

Les réseaux sociaux, faut les bannir les gens qui font du mal, ça c’est grave, on s’entend. Un comité qui dit, Yvon Deshaies, le numéro 334-55, pouf, retiré pour trois ans. Oups, j’arrive le matin, qu’est-ce qui se passe? Non monsieur, c’est fini pour vous. Pis qu’on te voie pas ailleurs en prendre un réseau, parce que là vous êtes condamné. Ça va nous prendre ça madame. Les réseaux nous tuent. Les réseaux sont après nous tuer madame.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Dans mon livre à moi – Tome 2

Le recueil du club des mal cités en vente maintenant!

Le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi, en vente maintenant!

RSS Le Sportnographe

Catégories

Catégories