Le club des mal cités

Mot-clé -Yvon Deshaies

Accueil » Yvon Deshaies
yvon deshaies

Yvon Deshaies, inquiet

Les réseaux sociaux, faut les bannir les gens qui font du mal, ça c’est grave, on s’entend. Un comité qui dit, Yvon Deshaies, le numéro 334-55, pouf, retiré pour trois ans. Oups, j’arrive le matin...

yvon deshaies

Yvon Deshaies, victime de harcèlement

– C’était des vraies menaces, là. Votre femme s’est sentie, elle a eu peur? – Oui monsieur, on s’en va en cour, c’est pas pour rien. Il lui a pas dit: t’as des belles boules pis t’as des belles fesses. Ça ça...

yvon deshaies

Yvon Deshaies, suite au débat des vice-présidents

– En passant, Monsieur Pence lui, le regard direct, y’était, comme on dit, le corps raide et les oreilles molles. Lui c’était le corps raide et les oreilles dures, comme un berger allemand. – Oui, pis quand...

yvon deshaies

Yvon Deshaies, qui compare la PCU aux hot-doyes

Quand qu’on commence à goûter à ça. Comment se fait-il monsieur Maurais, hier j’ai mangé deux hot-doyes, une p’tite frite, j’ai bu un Coke. Comment se fait-il que quand je m’en va dans un buffet, j’en mange huit, Yvon...

yvon deshaies

Yvon Deshaies, à propos des véganes chez Ashton

Mais avec cette gang de fous-là à Québec, c’est le contraire, je vais en manger deux fois plus. Pis si ça avait été une gang de Mohawks dans ce restaurant-là, ces gens-là auraient sorti par les fenêtres avec de la...

yvon deshaies

Yvon Deshaies, batteur

– Moi, j’ai un nouveau son maintenant que j’aime bien, ça m’hynoptise ça. Fait que vous êtes prêt monsieur? – Allez-y. – Bougez pas. Bougez pas s’il-vous-plaît. TAM TAM TAM TAM TAM TAM. Bon, ça m’a...

yvon deshaies

Yvon Deshaies, pour la peine de mort à petit prix

– Ben vous savez que je suis pour la peine de mort monsieur? C’est pas d’hier. Je suis un des seuls politiciens qui parle de la peine de mort actuellement. Pas pire, on en regagne là. – Quel style? Peine de...

yvon deshaies

Yvon Deshaies, à propos des chemins de fer bloqués

Regardez y’a trois semaines, je rencontre à Montréal un Indien. On parlait comme ça tsé on parlait. Il me parle encore de ça. Vous avez volé nos terres. Ben écoute ben bonhomme. Y’a 450 ans, on t’a volé tes terres. Mon...

yvon deshaies

Yvon Deshaies, à propos du report de l’Halloween

Nous autres on a décidé: nos enfants, on fera pas des moumounes avec. Y vont y aller pis y vont être trempes. Regardez monsieur, le football universitaire. Le Rouge et Or. Quand il mouille, il pleut à scieaux, il neige...

Catégories