Le club des mal cités

Sylvain Bouchard, qui ne parle pas anglais

Mais si mon métier n’était pas la radio, donc j’ai un métier où je peux pas transférer, j’peux pas m’en aller, si c’était pas ça mon métier, je le dis c’est sincère et profond, j’aurais crissé le camp du Québec depuis environ deux trois ans.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine toutes les nouvelles citations par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

RSS Le Sportnographe

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.