Le club des mal cités
Accueil » Simon Jolin-Barrette » Simon Jolin-Barrette, après qu’une députée eut dit que le ton de son collègue était paternaliste

Simon Jolin-Barrette, après qu’une députée eut dit que le ton de son collègue était paternaliste

simon jolin barrette

Mes excuses, M. le Président, d’avoir frappé sur le bureau. J’ai été pris d’une émotivité certaine, M. le Président, parce que je ne peux pas accepter, M. le Président, qu’on traite les parlementaires avec de tels propos.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Dans mon livre à moi – Tome 2

Le recueil du club des mal cités en vente maintenant!

Le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi, en vente maintenant!

RSS Le Sportnographe

Catégories

Catégories