Le club des mal cités
Sam Hamad
Accueil » Sam Hamad » Sam Hamad en 11 citations classiques

Sam Hamad en 11 citations classiques

Lorsqu’il est question de dictons malmenés, on pense d’instinct à Sam Hamad, ancien député de la circonscription de Louis-Hébert dans la région de Québec. Originaire de Syrie et débarqué au Québec il y a 40 ans, monsieur Hamad a démontré à quelques reprises que sa maîtrise du français n’était pas encore parfaite. Il a d’ailleurs déjà déclaré que «
tsé moi, j’étais pas allaité en parlant français là », une façon imagée de dire que le français n’est pas sa langue maternelle.

Après avoir été le sujet de quelques courriels louches d’un certain Marc-Yvan Côté, Sam Hamad se résout à démissionner en 2016. Le commissaire à l’éthique dira qu’il a été « plus qu’imprudent en contrevenant aux principes éthiques de base dans la gestion des fonds publics ». À notre grand bonheur, il aura aussi composé des tournures de phrases plutôt imprudentes.

Tout le monde fait le même principe. C’est pas vrai là, on vient pas d’inventer la roue à trois boutons là.

Janvier 2016, en commission parlementaire sur la réforme de l’aide sociale.


Écouter: Sam Hamad, génial


J’gagnerai pas des grands prix de la langue française. Et l’Académie de langue française à Paris, je serai jamais un client là. Pis moi j’ai peut-être un défaut aussi, mon cerveau va très vite, va plus vite que ma langue.

Mai 2017, en entrevue à Radio-Canada, à propos de la langue française.


Écouter: Sam Hamad, pas client de l’Académie française


Alors au mois d’avril, le Québec a créé 11 700 emplois, dont 38 000 emplois à temps plein et y’a eu des pertes d’emplois à temps partiel.

Mai 2015, en point de presse, à propos de la création d’emplois.


Écouter: Sam Hamad, mathématicien


Vous savez, c’est le prérogatoire du premier ministre, c’est lui qui décide.

Janvier 2016, en point de presse, à propos de la prérogative de décider d’un remaniement ministériel.


Écouter: Sam Hamad, sans prérogative


Je peux pas aller tirer les cheveux de Steven là : il n’a pas de cheveux.

Mai 2015, en point de presse, à propos de la perte de 200 emplois sur le chantier de la Davie à Lévis.


Écouter: Sam Hamad, à propos de Steven Blaney


Je l’ai jamais fait et je le referai pas.

Avril 2016, en point de presse, qui jure ne pas avoir fait de pressions indues pour aider son ami Marc-Yvan Côté.


Écouter: Sam Hamad, récidiviste


Écoutez là, on veut pas avoir quelqu’un qui va faire un pays, on veut avoir quelqu’un qui va avoir une équipe de hockey.

Mars 2014, en entrevue à Radio-Canada, à propos de Pierre Karl Péladeau lorsqu’il s’est lancé en politique.


Écouter: Sam Hamad, à propos de PKP


C’est décevant d’introduire la population en erreur puis penser qu’on fait ça.

Octobre 2015, à l’Assemblée nationale.


Écouter: Sam Hamad, qui introduit


Vous avez tous des opinions politiques là, on s’en cachera pas. Votre cerveau là, quand même vous avez une tendance, pouvez l’exprimer de temps en temps, mais moi limiter les gens d’exprimer, c’est difficile pour moi.

Novembre 2015, en point de presse, à la suite du rapport de Dominique Payette sur la radio de Québec.


Écouter: Sam Hamad, qui ne veut pas limiter les gens d’exprimer


Je ne suis pas pour, ni contre, bien au contraire.

Août 2015, en point de presse, à propos de l’implication possible de la Caisse de Dépôt dans le retour des Nordiques.


Écouter: Sam Hamad, très clair à propos des Nordiques


Une société où l’État va me dire quoi faire tous les jours, une société où l’État va diriger les entrepreneurs, une société qui va me dire tu vas changer tes pneus d’hiver à telle date, une société qui va décider pour toi, une société qui va prendre en charge mes enfants, moi je pense qu’aujourd’hui, on peut pas vivre ça.

Mars 2014, en entrevue à Radio X.

Écouter:  Sam Hamad, qui ne veut pas que l’État impose une date pour la pose des pneus d’hiver


Pour encore plus de citations de ce genre, procurez-vous le recueil de citations “Le club des mal cités

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine toutes les nouvelles citations par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

Dans mon livre à moi – Tome 2

Le recueil du club des mal cités en vente maintenant!

Le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi, en vente maintenant!

RSS Le Sportnographe

  • Enrico Ciccone, comme le fond de sa poche
    Avant de prendre des décisions dans le hockey, vous avez un gars qui a fait sa vie dans la Ligue nationale, qui a fait sa vie au hockey professionnel, qui a fait 30 ans de hockey, qui connaît ça comme le revers de sa main. L’article Enrico Ciccone, comme le fond de sa poche est […]
  • Michel Bergeron, sadique
    Il faut que Marc saute sur l’occasion. Tsé c’est ben beau là, tsé ton adversaire y’a un genou à terre, faut tu l’agrippes, faut tu y fasses mal. En lui faisant beaucoup de mal, tu te fais beaucoup de bien. Pourquoi tu ries? C’est la vie, c’est la vie, quand tu fais mal à quelqu’un, […]
  • Marc Bergevin, à oreille
    L’ouverture est là jusqu’à demain, au temps qu’on annonce notre choix. Donc j’t’a oreille, puis on va voir ce qui va se passer d’ici demain. L’article Marc Bergevin, à oreille est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Georges Laraque, fébrile
    Avec l’offensive qu’il a Gonzo, oublie ça, y’a plus besoin de fibrillateur rien. L’article Georges Laraque, fébrile est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Réjean Tremblay, sans lunette
    Guy Lafleur y’a eu un quadruple pontage pis un autre déblocage d’une artère coréenne. Euh, pas coréenne. L’article Réjean Tremblay, sans lunette est apparu en premier sur Le Sportnographe.

Catégories

Catégories