Le club des mal cités
Accueil » Pierre Mailloux » Pierre Mailloux, à propos de Donald Trump

Pierre Mailloux, à propos de Donald Trump

doc pierre mailloux

Donald Trump fait peur, maintenant, est-ce qu’on a besoin de ça, est-ce qu’on a besoin de Donald Trump qui instille la crainte? Oui. Que ça nous plaise ou pas, lorsque le respect n’est pas au rendez-vous, on l’impose par la crainte et ça vaut au niveau familial, ça vaut au niveau collectif pis ça vaut au niveau mondial.

1 commentaire

Laisser un commentaire

  • Entre imposer par la crainte pour contrôler soi-même un individu et imposer par la crainte pour faire fonctionner un groupe pour le bien du groupe, c’est totalement différent. On reproche pas à Trump de faire peur, on lui reproche de penser qu’à lui, au lieu de penser en terme de représentant. Faut savoir faire la différence.

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Dans mon livre à moi – Tome 2

Le recueil du club des mal cités en vente maintenant!

Le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi, en vente maintenant!

Flux Le Sportnographe

  • Le choix du nouveau DG et les wokes
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=fzVpOwIS9SI?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr-FR&autohide=2&wmode=transparent&w=770&h=434]
  • Jean-Charles Lajoie, à propos des défis de Kent Hughes
    Moi je veux pas mesurer par les résultats sur la glace en terme de victoire défaite, je veux mesurer par les dossiers comment on va les régler. Comment on va aborder la question de Carey Price. Là, le divorce, j’aime autant vous le dire. Comment je dirais ben ça. Carey Price, c’est Jean-Paul Belleaux, pis […]
  • Réjean Tremblay, qui n’aurait pas pu critiquer une DG femme
    Le directeur général, ça va être une potiche. Mais je peux dire que ça va être une potiche si c’est un gars. Mais je peux pas dire que ça va être une potiche si c’est une femme. Le gros avantage du Canadien à prendre une femme, c’est que personne peut critiquer pendant quatre ans.
  • Georges Laraque, qui sous-entend dire
    Avec ce qu’on entend, les sous-entendus dire dans les airs, est-ce qu’il y en a beaucoup que tu qualifies que ce serait la meilleure personne avec tout ce qu’il y a à faire?
  • Jocelyn Thibault, analyste
    Jeff Gorton il va engager la personne qu’il va sentir qu’il faut qu’il engage.

Catégories

Catégories