Le club des mal cités

Nathalie Normandeau, surprise par House of Cards

– Les gens qui reprochent d’être trop cynique, pis que y’a trop de magouille, que c’est pas ça la vraie politique, Nathalie, t’en pense quoi?
– Ben du côté, ce qui m’a frappé dans House of cards c’est la proximité des lobbyistes avec le pouvoir politique. Parce que le lobbyisme aux États-Unis, c’est une business qui se fait de façon très transparente, de façon très très ouverte.
– Ici c’est plus insidieux?
– Oui.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine toutes les nouvelles citations par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

RSS Le Sportnographe

  • Jean Perron, à propos de Kovalchuk
    À venir jusqu’à date, ça va très très bien. Lui il sème l’euphorie, l’ecstasy, je sais pas, appelle ça comme tu veux.
  • Jonathan Drouin, pas sûr
    Pas encore. Je suis pas rendu au point, je sais pas, peut-être demain, peut-être un autre jour. Mais je peux pas dire aujourd’hui que ça va être demain.
  • Émission du 5 février 2020
    Piquette nous parle de ce qui a changé depuis 2012 dans la LNH. Meilleur-Aucoin et son guide d’auto-jambonisation intellectuel. Mariette Langlois et les femmes au match des étoiles. Shayne Gagnon, Normand Leblond, Guillaume St-Onge. À écouter sur Ohdio!
  • Louis Jean, qui prévoit l’imprévisible
    C’est un moment qui est extrêmement attendu, année après année. Et encore une fois cette saison, on s’attend à de l’imprévisibilité. C’est toujours ce qu’on voit dans ce weekend tout étoile dans la LNH.
  • Louis Jean, mixologue
    Un joueur extrêmement sympathique, Math Barzal des Islanders de Toronto.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.