Le club des mal cités
Accueil » Mathieu Bock-Côté » Mathieu Bock-Côté, à propos de l’extrême-droite

Mathieu Bock-Côté, à propos de l’extrême-droite

mathieu bock coté

Pour moi, c’est une catégorie fantômatique. C’est-à-dire que je regarde la définition qu’on nous propose de l’extrême-droite et en fait on nous propose assez rarement des définitions. C’est davantage une formule qu’on utilise à la manière d’un sort qu’on jette sur quelqu’un. Quand on dit de quelqu’un qu’il est d’extrême-droite, quand on dit d’une idée qu’elle est d’extrême-droite, il n’est plus nécessaire de parler avec cette personne parce que l’étiquette collée fait en sorte que nous savons que nous sommes devant l’infréquentable absolu.

2 commentaires

Laisser un commentaire

  • J’adore.

    Il n’aime pas les catégories qui ciblent ses amis (?) mais ça ne le dérange pas de les utiliser pour ceux qu’il n’aime pas…

    Toutes les catégories sont “fantômatiques” à un niveau ou un autre.
    Ce sont des valeurs statistiques simplificatrices, résumées en un index, en un mot.

    “Les cons” par exemple.

    Un être humain, fût-il prénommé Mathieu Bock, peut pour certains être catégorisé comme “un con”. C’est une simplification, une caricature de l’individu basée principalement sur ce qu’il raconte.

    Mais nous savons qu’il n’est pas seulement “con”.
    Il est aussi _________* et _________* et encore ________*.

    (*) Insérer ici le qualificatif qui vous va

    On peut ne rien comprendre au langage et à ses relations à la réalité tout en ne cessant pas de parler.

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Dans mon livre à moi – Tome 2

Le recueil du club des mal cités en vente maintenant!

Le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi, en vente maintenant!

RSS Le Sportnographe

  • Réjean Tremblay, après le retrait de Carey Price
    Marc Bergevin pleurt souvent pis beaucoup. Je sais pas si y’a une cause à effet. En temps normal, quand tu traverse une période plus difficle. Va à Radio-Canada, tu traverses un coup dur, ton boss se met à brailler, pas sûr que tu vas te sentir appuyé très fort.
  • Éric Houde, qui coupe la guigne
    Tsé on a vu en fin de saison, quelques fois il a pas joué. Des fois dans ta deuxième saison, tsé la guillotine de la deuxième saison, des fois t’es un peu dans ta zone de confort, tu penses que ça va être facile, tu penses que ton poste est assuré.
  • Martin Labrosse, à propos du coach Guillaume Marx
    Notamment à Sylvain Bruneau, entraîneur de Bianca Andreescu. Également à Karl Marx qui était l’entraîneur de Félix Auger-Aliassime jusqu’à tout récemment.
  • Georges Laraque, à propos de la mauvaise haleine d’un adversaire
    Tu tombes sans connaissance quand il te parle. J’aime mieux qu’il me chie dans face que de lui parler.
  • Louis-Philippe Guy, qui se trompe de drogue
    – Pensez à un boxeur là, qui serait complètement sous l’effet de la marijuana, il met sa santé en danger. Mais y’a très peu de cas maintenant qui impliquent la marijuana. Et la cocaine… – Mais le GHB peut aider quand même. Le GHB pour les anti-douleurs, ça peut donner un coup de main là. […]

Catégories

Catégories