Le club des mal cités
Accueil » Mario Dumont » Mario Dumont, qui pense qu’il ne faut pas subventionner parce que ça attire les coquins

Mario Dumont, qui pense qu’il ne faut pas subventionner parce que ça attire les coquins

Mario Dumont
– Mais ça aurait pas pu être possible si on avait pas donné au gouvernement cet immense pouvoir de subventionner.
– J’trouve que c’est pas un argument.
– C’est qu’il faut être prudent avant de créer des gros systèmes de distribution de l’argent pour le gouvernement, sachant que la minute que tu le fais, c’est inévitable qu’il va y avoir quelques coquins qui vont être tentés de dire, ah ben tabarouette, r’garde donc ça, d’après moi j’pourrais me trouver une gamique pour aller en chercher plus que les autres. C’est dans nature humaine.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine toutes les nouvelles citations par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

RSS Le Sportnographe

  • André Roy, qui est une pépite d’or
    Faque là, je m’en vais mettre un tablier d’hôtesse de l’air, mais là, j’ai le cul toute à l’air t’sé c’est sûr. Faque là je vois qu’y a comme un tray, là, t’sé, un genre de cabaret plein de biscuits au chocolat pis des pépites de chocolat. Faque là je prends le cabaret pis je […]
  • Maxim Lapierre, qui raconte la fois où il a fait pipi sur le banc des joueurs
    – Un moment donné on jouait pis on commençait la 2e ou la 3e période, je me rappelle pas bien, mais fallait que j’aille pisser Guillaume pis euh, j’étais jeune faque j’ai pissé dans mon jockstrap. – Ben non ! – Ah oui. Ah oui. Pas le choix. Je me disais dans ma tête : […]
  • André Roy, qui raconte la fois où il a fait pipi dans un sac de chips
    Méchante ride, là, man. Là, on traverse New York au complet. T’sé comment c’est à l’heure de pointe? Heille, on est pris sur l’autoroute, 4 voies, ça bouge pas. J’ai envie de pisser, mon homme. Je suis pu capable. Y’a un sac de chips, je me mets à bouffer ça, moé. Rggghhh. Rggghhh. Je bouffe […]
  • Michel Therrien, précurseur
    J’aurais pas retourné, je te dirais, coacher pour coacher. Coacher pour coacher, je l’ai déjà fait. Done that, been there. Comprends? Pour moi c’est un peu ma philosophie. L’article Michel Therrien, précurseur est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Bruno Gervais, sans lunettes de protection
    Dans les transactions les plus difficiles, y’en a pas qui me frappent les yeux. L’article Bruno Gervais, sans lunettes de protection est apparu en premier sur Le Sportnographe.

Catégories

Catégories