Le club des mal cités
Accueil » Mario Dumont » Mario Dumont, nostalgique de la crise étudiante

Mario Dumont, nostalgique de la crise étudiante

Mario Dumont

Faut se souvenir qu’on vit dans une société que c’est permis de casser des vitres. Ils l’ont fait tout le printemps érable, ils l’ont fait tous les soirs. On vit dans une société où c’est permis. Y’en a sept qui ont été arrêtés. Probablement qu’à l’heure où on se parle, ils sont déjà chez eux, y’en a même pu un qui est en prison. Tsé, c’est ça le Québec. C’est permis, les gens le font.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Dans mon livre à moi – Tome 2

Le recueil du club des mal cités en vente maintenant!

Le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi, en vente maintenant!

RSS Le Sportnographe

Catégories

Catégories