Le club des mal cités

Mario Dumont, inquiet du puissant lobby du vélo

C’pu du gros bon sens, on est plus dans ce que j’appellerais le sens pratique de faut gérer notre ville. Je sais que les gens des régions qui écoutent ça se disent, Montréal là, toudou dou dou dou. Les gens des régions sont découragés de regarder Montréal en disant, ça va plus en dessous du capot là. Mais tu dis c’est rendu une idéologie, c’est ça que ça me dit moi. Le vélo est une idéologie forte, puissante. Je disais un lobby avant, mais c’est plus qu’un lobby. C’est dépassé un lobby, c’est une idéologie sans limite là tsé.

3 commentaires

Laisser un commentaire

  • Je étais un fier admirateur de Mario, tjrs bien centre mais… on doit rappeler, le vélo est véhicule et fait part du code de la route. Est-ce que le noble ex député et Adéquiste a oublié cela ?? Si des gens décident d’utiliser ce moyen de transport toute l’année pour se rendre au boulot et garder la forme, excuse moi mais accepte. La culture de la voiture ou du transport (comme de sardines) en comum n’est pas mieux

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine toutes les nouvelles citations par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

RSS Le Sportnographe

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.