Le club des mal cités
Accueil » Mario Dumont » Mario Dumont, inquiet du puissant lobby du vélo

Mario Dumont, inquiet du puissant lobby du vélo

Mario Dumont

C’pu du gros bon sens, on est plus dans ce que j’appellerais le sens pratique de faut gérer notre ville. Je sais que les gens des régions qui écoutent ça se disent, Montréal là, toudou dou dou dou. Les gens des régions sont découragés de regarder Montréal en disant, ça va plus en dessous du capot là. Mais tu dis c’est rendu une idéologie, c’est ça que ça me dit moi. Le vélo est une idéologie forte, puissante. Je disais un lobby avant, mais c’est plus qu’un lobby. C’est dépassé un lobby, c’est une idéologie sans limite là tsé.

3 commentaires

Laisser un commentaire

  • Je étais un fier admirateur de Mario, tjrs bien centre mais… on doit rappeler, le vélo est véhicule et fait part du code de la route. Est-ce que le noble ex député et Adéquiste a oublié cela ?? Si des gens décident d’utiliser ce moyen de transport toute l’année pour se rendre au boulot et garder la forme, excuse moi mais accepte. La culture de la voiture ou du transport (comme de sardines) en comum n’est pas mieux

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Dans mon livre à moi – Tome 2

Le recueil du club des mal cités en vente maintenant!

Le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi, en vente maintenant!

RSS Le Sportnographe

  • Les citations sportives de l’année 2021
    C’est le moment du palmarès des dix citations de l’année. En 10e position, Steve Bégin, qui a de l’eau dans le gaz. Comment qu’ils ont joué, les défenseurs, Price, les jeunes qui ont encore donné du gaz au moulin du Canadien. En 9e position, Benoît Brunet, qui a de bons défauts. C’est un noyau qui […]
  • Stéphane Waite, dans le désordre
    On a plusieurs systèmes dans le hockey, mais le meilleur c’est celui que tout le monde est vendu pour.
  • Réjean Tremblay, après le retrait de Carey Price
    Marc Bergevin pleure souvent pis beaucoup. Je sais pas si y’a une cause à effet. En temps normal, quand tu traverses une période plus difficle. Va à Radio-Canada, tu traverses un coup dur, ton boss se met à brailler, pas sûr que tu vas te sentir appuyé très fort.
  • Éric Houde, qui coupe la guigne
    Tsé on a vu en fin de saison, quelques fois il a pas joué. Des fois dans ta deuxième saison, tsé la guillotine de la deuxième saison, des fois t’es un peu dans ta zone de confort, tu penses que ça va être facile, tu penses que ton poste est assuré.
  • Martin Labrosse, à propos du coach Guillaume Marx
    Notamment à Sylvain Bruneau, entraîneur de Bianca Andreescu. Également à Karl Marx qui était l’entraîneur de Félix Auger-Aliassime jusqu’à tout récemment.

Catégories

Catégories