Le club des mal cités

Mario Dumont, à propos de la grève étudiante d’une journée pour l’environnement

L’argumentaire en bout de ligne, c’est que les jeunes, ils vivent, y’a tellement d’incertitude devant eux, que ça vaut quoi un diplôme là? Dans le fond, on est sur le bord de, “que vaut un diplôme face à la fin du monde là”. Ma réponse à ça, c’est tsé pendant la deuxième guerre mondiale, j’pense y’a un certain moment en Europe ou on savait pas de quoi l’avenir allait être fait, pis y se forçaient tu quand même pour que les jeunes continuent à aller là l’école? Pis que ces jeunes éduqués, qui ont rebâti l’Europe dans les années 50, 60, 70, c’était pas si mal d’être resté à l’école. Je suis tu fou?

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine toutes les nouvelles citations par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

RSS Le Sportnographe

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.