Le club des mal cités
Accueil » Luc Ferrandez » Luc Ferrandez, interrompu par son fils

Luc Ferrandez, interrompu par son fils

luc ferrandez

– Voir les gens vivre dans les parcs, c’est normal et essentiel à la vie en communauté.

– C’est tu un piano que j’entends en arrière?

– Attends une minute. Henri, j’suis à la radio! Caliboire, j’y ai dit mille fois.

– Eille, c’est tellement pas grave!

– Attends une minute. Arrête immédiatement.

– Non, dis-y qu’il continue!

– Non non, merci.

– Non, y’a rien là.

– Je veux qu’il le sache pour les autres fois. – Il joue du piano Henri? – Ben y’essaye.

– Y’a l’air bon.

– Ben non, il essaye, il commence.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Dans mon livre à moi – Tome 2

Le recueil du club des mal cités en vente maintenant!

Le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi, en vente maintenant!

RSS Le Sportnographe

Catégories

Catégories