Le club des mal cités
Accueil » Luc Ferrandez » Luc Ferrandez, à propos des acheteurs de livres

Luc Ferrandez, à propos des acheteurs de livres

luc ferrandez

– Moi je trouve que ça sent le trois quatre chums wokes.

– En tout cas Lise, moi je pense que c’est très très fort, parce que les gens qui les lisent, les gens qui achètent des livres, sont plutôt des progressistes, qui sont..

– Ben là!

– Ben oui. Ben oui.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Dans mon livre à moi – Tome 2

Le recueil du club des mal cités en vente maintenant!

Le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi, en vente maintenant!

RSS Le Sportnographe

Catégories

Catégories