Le club des mal cités
Gaétan Barrette
Accueil » Gaétan Barrette en 11 symptômes

Gaétan Barrette en 11 symptômes

L’ancien président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec s’est d’abord présenté pour la CAQ en 2012 avant d’être défait et de se présenter pour le PLQ en 2014, cette fois, avec plus de succès.

Reconnu pour ses gros sabots, Gaétan Barrette n’hésite pas à donner dans la formule-choc, à exagérer un brin dans le but de faire parler de lui. Pourtant, c’est le même docteur Barrette qui disait ceci en 2017 avant le début des travaux parlementaires : « Je pense que l’appel à la mesure, peu importe qui nous sommes dans nos positions publiques et nos fonctions, est nécessaire. »

Il y avait quelque chose de réjouissant dans cet appel à la mesure de la part d’un champion de la démesure. Le ministre, peut-être à « l’insu de son plein gré », a été plus sage en 2018. Mais voici quand même plusieurs exemples de son passé sulfureux.

Il y a des patients qui souffrent de santé mentale.

Mai 2017, en entrevue à RDI.

Écouter: Gaétan Barrette, pour qui être lucide est une maladie.


Je donne plus d’argent pour une visite qui s’appelle visite dans le livre et qui va toujours s’appeler visite, mais dans le cas de la première, parce que la visite est plus longue et complexe, y’a un supplément. Une prime ce serait de donner un montant supplémentaire à une visite régulière qui est toujours la même. C’est parce que la première visite, elle s’appelle visite comme toutes les visites. Toutes les visites s’appellent visites, mais la première est spéciale. […] La première visite, on paye un supplément.

– Mais c’est pas une prime ?

– C’est un supplément.

– C’est pas une prime.

– Un supplément.

– Une prime c’est comme gagner à la loto là.

– C’tu un supplément ?

– Oui ça c’est un supplément. Mais je pense que les gens ont compris là.

Mai 2015, en entrevue avec Patrice Roy à Radio-Canada, après avoir annoncé qu’il allait offrir un supplément aux médecins qui prennent de nouveaux patients.

Écouter: Gaétan Barrette, qui pense que les gens ont compris.


Voilà encore une belle démonstration de girouettisme politique. On est habitués à la CAQ de voir des changements d’orientation soudains.

Août 2017, en point de presse.

Gaétan Barrette (PLQ), à qui on rappelle que le girouettisme est aussi un néologisme qui peut s’appliquer à un politicien qui change de parti.


On déifie le bain. Le bain est élevé au summum de tous les soins d’hygiène alors que ce n’est pas le cas.

Mai 2016, en point de presse, à propos du nombre de bains donnés par semaine dans les CHSLD.

Écouter: Gaétan Barrette, qui trouve qu’il faut arrêter de considérer le bain comme un dieu.


La façon, c’est très simple. Vous savez, biologiquement, la perte de poids, c’est la différence entre ce qui rentre pis ce qui sort.

Octobre 2015, en entrevue à Radio X, expliquant comment il avait perdu 100 livres.

Écouter: Gaétan Barrette, diététicien.


Il est le Lucky Luke du Twitter.

Novembre 2014, à l’Assemblée nationale, à propos de Pierre Karl Péladeau 

Écouter: Gaétan Barrette, le Joe Dalton de l’Assemblée nationale.


Manifestement, je ne suis pas un olympien du régime.

Août 2012, en entrevue au 98,5 FM, à propos de sa capacité d’être ministre de la santé sans être en santé.

Écouter: Gaétan Barrette, marathonien de la gastronomie.


Il m’a traité de Tartuffe. Tartuffe, pour ceux qui connaissent leur littérature et leur théâtre, le vrai titre de Tartuffe, c’est Tartuffe ou l’Imposteur. C’est le personnage le plus croche, le plus fourbe de Molière. Tartuffe, c’est un personnage qui est qualifié dans tous les livres d’hypocrite, de manipulateur. Est-ce que c’est parlementaire ça ? Ça fait 350 ans que tout le monde sait que Tartuffe, c’est un crosseur.

Mars 2016, en point de presse, après que Pierre Karl Péladeau l’a traité de Tartuffe.

Gaétan Barrette (PLQ), dans une adaptation québécoise de Tartuffe.


La vasectomie, est-ce que ça doit être payé par le public ? Est-ce qu’il y a une maladie qui s’appelle « spermatozoïde » ?

Octobre 2015, à l’Assemblée nationale, à propos de la possibilité d’exclure la vasectomie du panier de services.

Gaétan Barrette (PLQ), qui n’a pas la maladie du baiser.


Carignan, lui, il poignarde les gens dans le dos. Mais moi, je vais le poignarder de face, jusqu’à tant qu’il meure.

Décembre 2009, enregistré à son insu, à propos d’un collègue médecin.

Lire: Gaétan Barrette, légèrement menaçant.


Monsieur le président, ce que j’aime le plus ici dans la vie parlementaire, c’est cette espèce d’hermaphrodisme intellectuel parlementaire où on se cite soi-même pour justifier des arguments.

Mai 2015, à l’Assemblée nationale.

Écouter: Gaétan Barrette, bisexuel politique.


Je suis pas encore prêt pour le décider, mais les choses ont bougé dans les deux dernières semaines et ont bougé favorablement parce que le téléphone a commencé à sonner, ce qui est une bonne chose. Surtout que les gens qui m’appellent ont disons une certaine envergure en terme de pénétration dans le parti.

Septembre 2019, en entrevue à LCN

Écouter: Gaétan Barrette qui a de la graine de chef du PLQ

Pour encore plus de citations de ce genre, procurez-vous le recueil de citations “Le club des mal cités

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine toutes les nouvelles citations par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

Dans mon livre à moi – Tome 2

Le recueil du club des mal cités en vente maintenant!

Le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi, en vente maintenant!

RSS Le Sportnographe

  • Enrico Ciccone, comme le fond de sa poche
    Avant de prendre des décisions dans le hockey, vous avez un gars qui a fait sa vie dans la Ligue nationale, qui a fait sa vie au hockey professionnel, qui a fait 30 ans de hockey, qui connaît ça comme le revers de sa main. L’article Enrico Ciccone, comme le fond de sa poche est […]
  • Michel Bergeron, sadique
    Il faut que Marc saute sur l’occasion. Tsé c’est ben beau là, tsé ton adversaire y’a un genou à terre, faut tu l’agrippes, faut tu y fasses mal. En lui faisant beaucoup de mal, tu te fais beaucoup de bien. Pourquoi tu ries? C’est la vie, c’est la vie, quand tu fais mal à quelqu’un, […]
  • Marc Bergevin, à oreille
    L’ouverture est là jusqu’à demain, au temps qu’on annonce notre choix. Donc j’t’a oreille, puis on va voir ce qui va se passer d’ici demain. L’article Marc Bergevin, à oreille est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Georges Laraque, fébrile
    Avec l’offensive qu’il a Gonzo, oublie ça, y’a plus besoin de fibrillateur rien. L’article Georges Laraque, fébrile est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Réjean Tremblay, sans lunette
    Guy Lafleur y’a eu un quadruple pontage pis un autre déblocage d’une artère coréenne. Euh, pas coréenne. L’article Réjean Tremblay, sans lunette est apparu en premier sur Le Sportnographe.

Catégories

Catégories