Le club des mal cités
doc pierre mailloux

Doc Mailloux, à propos des garderies

C’est toute l’histoire des garderies de Pauline Marois. C’est qu’on n’a jamais osé étudier le résultat. Ça fait longtemps que je vous le dis. Tu ne peux pas mettre en branle un système qui s’occupe des bébés et ne pas en même temps, de façon contemporaine, mettre en place un mécanisme d’évaluation. Catherine, c’est dangereux, c’est un génocide pour les bébés de zéro à deux ans. Je l’ai toujours dit depuis la création.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Flux Le Sportnographe

  • Stéphane Fiset, à propos de Darryl Sutter
    Moi je va te dire ben franchement: quel épais. […] Dans mon livre à moi, c’est un gros épais.
  • Yvon Pedneault, qui a une théorie sur l’affaire Darryl Sutter et Jakob Pelletier
    – Je veux t’amener sur une petite enquête Jubidon. Tu te rappelles les images qu’on nous a montré de Darryl Sutter après le match, je sais pas si tu te rappelles, il prend la feuille il tourne la feuille de bord. – Elle est recto-verso c’te feuille là Yvon. – Je comprends qu’elle est recto-vecto, […]
  • Martin St-Louis, qui ne manque pas le train
    Je parle beaucoup aux joueurs, tsé on essaye de bâtir un train. Pis, y’a des gars qui vont rentrer pis sortir du train. Pis les gars qui sont dans le train, faut qu’ils prennent soin du train.
  • Martin St-Louis, qui veut améliorer son mauvais
    Je le dis tout le temps, notre bon, y’est vraiment bon. Mais là, tsé faut que notre mauvais soit beaucoup meilleur que ça. Faut améliorer notre mauvais. Parce que quand on joue à notre plafond, il est excellent, mais le plancher il droppe souvent aussi. Faut que tu continues à monter le plancher un petit […]
  • Michel Therrien, qui protecte
    Lui aussi c’est un gars qui est un peu pro-joueur. C’est dans son ADN. Il a toujours protecté les joueurs.

Catégories

Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir chaque semaine les dernières citations par courriel... et même plus!