Le club des mal cités

Catégorie -Journal de Montréal

André Pratte

André Pratte, par définition

Je revendique haut et fort mes convictions fédéralistes. Un fédéraliste est par définition apôtre du changement, puisqu’il est dans la nature même du fédéralisme d’être constamment en mouvement.André Pratte réplique à...

Nathalie Elgrably-Lévy

Nathalie Elgrably, à propos de l’avortement

Si les juges envisagent maintenant d’annuler cet arrêt, c’est parce qu’ils considèrent qu’une telle décision n’était pas du ressort de la Cour suprême, car il s’agirait d’un droit sans fondement constitutionnel. Il n’en...

Nathalie Elgrably-Lévy

Nathalie Elgrably, qui fait des associations

Mais si la pensée woke n’a rien à envier à la mouvance des skinheads, du Ku Klux Klan ou des regroupements racistes, elle ne se contente pas de diviser la société sur la base de la race. Et elle ne se contente pas non...

denise bombardier

Denise Bombardier, nostalgique

Le bien et le mal sont des mots maudits au Québec depuis que nous nous sommes purgés de la culture du péché mortel. L’obligation nous est faite de ne plus juger et surtout de nous incliner devant les nouveaux prophètes...

Nathalie Elgrably-Lévy

Nathalie Elgrably, qui essaie de circonscrire la liberté

Certes, ma liberté s’arrête là où débute celle de l’autre. Mais où s’arrête la liberté de l’autre pour que débute la mienne ? Chose certaine, respecter la liberté d’autrui n’implique en aucun cas l’abnégation de soi. Et...

Nathalie Elgrably-Lévy

Nathalie Elgrably, qui spécule

Et pourquoi nous limiterions-nous au conformisme sanitaire ? Les entreprises généreusement subventionnées et les décrocheurs n’imposent-ils pas aussi un fardeau financier ? Quant aux « irresponsables » qui polluent le...

joseph facal

Joseph Facal, à propos des gangs de rue

Vous remarquerez en passant que ces bonnes âmes se gardent bien de pointer du doigt les ravages de la monoparentalité et des pères absents.Elles doivent être trop occupées à pérorer sur la masculinité « toxique ».Mais...

loic tassé

Loïc Tassé, à propos du tourisme

Sous la pression du tourisme de masse, le Vieux-Québec est devenu un Disneyland minable d’où les Québécois ont été chassés par le bruit, les loyers exorbitants et la pénurie de commerces de proximité.L’été, certains...

Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir chaque semaine les dernières citations par courriel... et même plus!