Le club des mal cités
alexandre leblanc

Alexandre Leblanc, candidat du PCQ qui a de bons yeux

Souvent ce que je disais, c’est ce que je vois à la télévision, je ne le vois pas avec mes yeux. Donc quand on me présentait par exemple des cadavres sur un camion en Italie qui étaient transportés, je regardais dans les rues de Sept-îles, je voyais pas ça là. Donc j’avais une vision parfois différente de ce que la télé me proposait et quelque part, je me suis posé la question: est-ce que mes yeux ont plus raison que la télévision.