Mot-clé: Richard Descary

Richard Descary, à propos de Greenpeace

Si Greenpeace qui annonce justement ce qu’ils font au Saguenay, c’est pas du terrorisme, je me demande ce que c’est.

Richard Descary, et sa recette de gauchiste au jus

– Eille Richard, peux-tu s’il-te-plait nous expliquer c’est quoi ta recette du gauchiste au jus?
– Écoute, il s’agit de bien le décortiquer, lentement, de sortir les viscères, tranquillement, et puis de le laisser crier amplement, ce qu’il aime beaucoup faire.
– Oh oui, beaucoup de pleurnichage et de criage.
– Après c’est comme le homard, tu le trempes dans l’eau bouillante direct là.
– Mangez-vous la tête aussi?
– Bin faudrait qu’y’en ait là.

Richard Descary, contre les oléoducs

Des émissions comme Tout le monde en parle, bin c’est comme, c’est paradoxal de le dire, mais c’est comme un oléoduc de dollars pour la gauche au Québec.

Richard Descary, à propos de l’éducation

Alain Saulnier, comme Jean-François Lisée d’ailleurs, ce sont d’anciens militants et camarades marxistes-léninistes. On oublie cette dimension là. Donc depuis la révolution tranquille au Québec, les années 60, qui ont créé une révolution culturelle. Bin la révolution culturelle, c’est une révolution marxiste. On a justement le ministère de l’éducation qui est complétement inféodé par les marxistes, c’était la même chose à Radio-Canada.

Richard Descary, à propos de l’écologisme

C’est de la propagande parce qu’en fait, tout le monde est d’accord pour que y faut protéger l’écologie. Faut être écologiste au sens de protéger l’écologie, mais l’écologisme, c’est une idéologie de gauche qui est faite justement pour influencer les souverainetés nationales dans un plan qui est en fait carrément du marxisme culturel, là, c’est à ça qu’on a affaire.

Richard Descary, à propos des environnementalistes

Nos réchauffistes hein, je sais pas ce que tu penses de ça. On va vu qu’il y a une stratégie qui a été mise à nue, par rapport au fait qu’on parle du réchauffement climatique, mais au niveau scienfitique, y’a pas grand chose de prouvé par rapport à ça et un interlocuteur comme Jacques Brassard est très très fort pour nous dire que y’a pas de corélation directe entre le fameux CO2 qui est émis dans l’atmosphère donc les polluants et tout le reste, versus le réchauffement climatique.