Mot-clé: Mario Dumont

Mario Dumont, qui préfère une anecdote à une étude scientifique

On dit qu’il y a encore un accident sur quatre qui est relié au cellulaire, peut-être. Moi je suis pas sûr que c’est vrai. J’pense que c’est ptête relié à la distraction, parce que moi la dernière fois que je me suis fait rentrer dedans solide, j’étais à une lumière rouge et la madame jouait dans son radio.

Mario Dumont, contre la CAA qui veut être plus sévère avec les textos au volant

Ça peut pas être juste du côté de la bien-pensance là. Tu représentes des automobilistes qui à tort ou à raison sont souvent frustrés ces dernières années. Que personne parle jamais pour eux, que les politiciens tapent toujours dessus, tsé que tout le monde leur tape toujours dessus. Et que là, quand l’association qui défend les automobilistes et même si c’est en apparence ou peu importe, a l’air de peut-être pas assez les défendre, je pense qu’il y a une petite zone de danger là.

Mario Dumont, qui mangeait du spaghetti usagé

– J’ai fait mon université au Peel Pub et regarde comment j’ai bien réussi.
– Mon Dieu, c’est un bel exemple.
– Avec le spaghetti épicé à 2,95$?
– Paul, je vais te faire une confidence. Le soir où le samedi matin La Presse avait mis à la Une que le spaghetti était lavé pour être resservi? Tu te souviens de cette une là? Le soir j’en ai remangé. C’était écrit dans le journal, ils le lavent. Pas de problème.

Mario Dumont, à propos des manifestants anti-pétrole

Sont partis de Montréal pour aller faire du grabuge en Gaspésie, pour aller faire une espèce de terrorisme environnemental en Gaspésie. Tsé, c’est quoi le terrorisme, c’est ça hein? C’est de faire peur au gens, de faire taire les gens, de les faire craindre, de les faire ne pas donner leur opinion parce qu’ils veulent pas avoir de trouble.

Mario Dumont, qui en fait tout un fromage

Ça m’a frappé. On est toujours bien le seul peuple sur terre où découvrir du pétrole est une mauvaise nouvelle. Découvrir du pétrole, on saute pas, on saute pas comme le gars dans l’annonce de fondue au fromage, tsé, qui sautait dans les airs parce qu’il apprenait qu’il mangeait de la fondue là!

Mario Dumont, à propos des animalistes

Certains appellent ça le mouvement animaliste. Parce qu’il y a beaucoup de choses là-dedans, de la confusion. Là-dessus moi je blâme Walt Disney qui a fait parler tellement d’animaux à la télé dans des émissions que les gens confondent animal et humain.

Mario Dumont, à propos des calèches

Lorsque les défenseurs des droits des animaux parlent en leur nom, quand y disent que le cheval est pas heureux de se promener dans les rues… Moi je pense que le cheval est heureux. Moi si j’t’un cheval, entre avoir la face dans une crèche là, ou me faire sortir dehors pis me promener… C’est pas dur traîner une calèche pour un cheval. Y force pas vraiment, c’est pas plus dur que pour un humain de faire du vélo.

Mario Dumont, qui fait une comparaison boiteuse

J’appellerais ça, pis je veux pas faire de comparaison boiteuse avec les chiens, mais tsé, ce qu’ils appellent le syndrome de l’épagneul. Y’a beaucoup de dresseurs de chiens qui vont te dire, y’a des races de chiens comme l’épagneul qui sont très très très énergiques. Pis si tu le fatigues pas, tu pourras jamais le dresser si y’a pas couru un peu ou si y’a pas bougé parce qu’il a trop d’énergie. Moi je pense qu’il y a beaucoup de jeunes, incluant des garçons, qui sont comme ça.

Mario Dumont, à propos de Bombardier

C’est pas dans le rôle d’un gouvernement de fixer la rémunération, parce que là, après ça, c’est quoi? Si on est pour avoir un nouveau de club de baseball, ramener le baseball à Montréal, ça pourrait être l’État aussi qui fixe la rémunération pour dire, un receveur, ça mérite pas plus que ça.

Mario Dumont, à propos de la queue du Q du PQ

Quand ça avait été dit y’a dix ans, on avait élu André Boisclair au PQ en se disant, là, ça nous prend un jeune chef, ça va être bon. Pis on a changé, on a changé la queue du Q là. Le Q du Parti Québécois là? Autrefois, la queue était rouge.’”

1 2 3 8