Mot-clé: Jérôme Landry

Jérôme Landry, qui n’a plus d’identité sexuelle

Présentement, on en fait vraiment une maladie de ces affaires-là Alex, c’est incroyable. Un gars peut plus être un gars, une fille peut plus être une fille. Y’a pu de père, y’a pu de mère, Y’a pu de. T’es un parent maintenant. Parent A, parent B, y’a pu de toilettes genrées. On a pu le droit de s’identifier à rien. C’est fini l’identité sexuelle.

Jérôme Landry, à propos de la dictature des minorités qu’on n’entendraient pas s’il n’en parlait pas

– Y’a même pas cent partages sur le post original, Jérôme. Pis là asteure on en parle les quatre, c’était dans le Journal de Québec, ça été repris à gauche pis à droite, mais tsé ça partait d’un rien.
– Pourquoi ils l’ont pas gardé? Sérieux, laissez ça là, là. C’t’un peu niaiseux de réagir à une niaiserie.
– La minorité tapageuse.
– Et voilà. Pis on vit un peu une dictature des minorités depuis un certain temps.

Jérôme Landry, sceptique de lui-même

– Je suis sceptique. Oui je suis climato-sceptique. Je suis climato-sceptique.
– Sceptique de quoi?
– Ben sur le réchauffement entre autres.
– Mais y’a un réchauffement Jérôme. Y’en a un.
– Moi je suis sceptique là-dessus, mais je suis aussi sceptique des climato-sceptiques, comprends-tu?

Jérôme Landry, qui relativise la bouffonerie

– Scusez, mais Don Cherry, y pogne. Ça marche son segment. Pis y’a ben du monde qui ont rit quand ils l’ont entendu samedi parler des réchauffistes comme des cuckaloos, the left wing pinko friends. On peut tu se divertir? On peut tu rire un peu là?
– Don Cherry c’est ça sa job aussi.
– Il est payé pour être un bouffon.

Jérôme Landry, à propos de La meute

Tsé prenez La meute là. La meute là, c’est pas mal du monde du Saguenay, du Bas-du-fleuve, Lanaudière. Pas grand monde de Québec.

Jérôme Landry, contre l’incohérence

Y’avait Léonardo Di Caprio qui était là, le gars qui se promène avec des gros bateaux pis qui se promène tout le temps en avion. Et là lui y’est là pour protester contre les États-Unis qui en font pas assez contre les changements climatiques. J’aimerais ça qu’on explique ça aussi à nos enfants, l’incohérence.

Jérôme Landry, à propos de la neige

– Moi je cherche David Suzuki pis Georges Laraque qui nous disaient qu’y’aurait plus d’hiver éventuellement au Québec, à moyen terme.
– Arrête Jérôme. Tu reviens. Vraiment là? Tu fais pas encore la différence entre la météo pis le climat?

Jérôme Landry, à propos des radios de Québec

On se retrouve avec les mêmes animateurs qui étaient là en 2013 ou à peu près, à quelques exceptions près. C’est comme un flashback par en avant, c’est comme si on avait reculé, mais par en avant.

Jérôme Landry, qui se demande si Gaétan Barrette a un vagin

Elle a dit dans l’entrevue avec Michelle Ouimet que les médias étaient complaisants avec Philippe Couillard parce que c’est un homme. J’pense qu’elle a oublié quelques détails en nous disant ça. À ce que je sache, Gaétan Barrette qui se fait trainer dans boue depuis des jours et des jours, j’pense pas que ce soit une fille. As-tu remarqué qu’il avait un vagin toi Gaétan Barrette?

Jérôme Landry, à propos de la récupération

C’est prétentieux en tabarnouche de penser qu’on fait un plis sur la différence avec nos bacs bleus pis nos sacs de plastique, voyons-donc.
– En tout cas, je t’annonce que c’t’année, ça pas beaucoup fait diminuer l’hiver hein. L’hiver a eu lieu quand même, y’a eu un hiver quand même malgré les sacs de plastiques.
– L’hiver fait dire que ça bien été.

1 2 3 4