Mot-clé: Jeff Fillion

Jeff Fillion, radical

– Parce qu’il y a beaucoup de gens dans le vieux Québec qui se demandent, il va arriver quoi durant le G7 là, et là toutes les réponses seront adressées à ce moment-là, c’est ça qu’on a annoncé tout à l’heure.
– Une des choses qu’on pourrait dire, c’est on vous donne la chance de manifester pacifiquement. La minute que quelqu’un fait du grabuge, y’a une balle entre les deux yeux. Y’en aura pas de grabuge. On exagère, mais faut montrer de la poigne, c’est ça ce que je veux dire.

Jeff Fillion, qui aime les populistes

R’garde, moi la prochaine fois que je vote, ça va être un populiste. Moi je vote pu. Je vote pu nulle part. Fédéral, provincial, municipal. Je va voter quand y’aura un populiste. Y va y avoir quelqu’un qui va dire: moi là, je me crisse des journalistes. Je me crisse des autres élus qui sont là. Moi je vais écouter le monde, pis je vais représenter le monde. Pis si le monde des fois demandent des choses un peu bizarres, ben vu que ça va venir du monde, m’a les défendre pareil. Même si c’est pas mes bebelles à moi. Pis quand ils vont me dire non pour quelque chose, ben je va les représenter, pis m’a aller dire non. Pis si les journalistes sont pas contents pis trouvent que je suis un gros cave, ben je serai un gros cave.

Jeff Fillion, à propos des études sur le troisième lien à Québec

– Là ce qu’on me dit, c’est que l’étude d’opportunité va servir à déterminer le tronçon qu’on va prolonger finalement.
– Pas besoin d’étude, y’ont rien qu’à nous écouter. C’est gratis. Tu mets ça à Radio X, ça coûte rien, pis tu fais ce que la gang à Radio X dit. C’est pas compliqué. Ça te permet de ne pas dépenser des dizaines et des centaines de millions par année en études.

Jeff Fillion, qui est tanné du mauvais temps

Si jamais y’a encore quelqu’un de la religion verte qui vient m’écoeurer avec le réchauffement climatique, je vous le dit, faites pas ça à l’entour de moi, vous allez avoir une réponse tellement impolie que pu jamais vous allez reparler de ça. Attendez la canicule. Attendez pour reparler de ça, attendez une journée qui va faire 33 degrés pis qui est supposé en faire 25, parce que là là, r’garde, c’est sûr que si on vous a en avant de la face, on s’occupe de vous autres pas à peu près.

Jeff Fillion, qui n’aime pas l’université

J’espère mon Dieu que mes enfants ne finiront pas à l’Université Laval. C’est un guet-apens de communistes c’te place-là. C’est gangrené à la grandeur. […] Vous allez me dire que c’est probablement partout, dans tout le système universitaire mondial? Ouais, sans doute.

Jeff Fillion, à propos d’un prof de l’Université Laval

Pis y’a une tête de gauchiste, c’est l’enfer. Y’a vraiment une tête de gauchiste. Pauvre lui. Toute le kit est là au complet. Pis moi là, qu’il soit gauchiste, qu’il ait la tête de gauchiste, pis qu’il ait le look de gauchiste pis qu’il se couche le soir en gauchiste extrême, pis qui vote Québec solidaire, I don’t care. Mais que ce gars là brainwash nos enfants qui sortent de là complètement fuckés, c’est l’enfer.

Jeff Fillion, à propos du projet de tramway à Québec

– De voir comment on a été mentis, comme on s’est fait pognasser par de la démocratie. C’est une démocratie sale dans laquelle on est impliqués, ça ça lève le coeur. De savoir aujourd’hui que c’est ce qui s’est passé, que c’est frauduleux ce qui est arrivé. C’est carrément une fraude. […]
– Tsé y’appellent ça un détournement de démocratie.
– C’est carrément ça.

Jeff Fillion, messie anti-communiste

C’est le Messie de l’échec. C’est le king du fail. C’est quoi son prénom?
– Jean-Martin.
– Mais ça c’est pas son nom au complet.
– Non, y’a Aussant aussi dans son nom.
– Jean-Martin Aussant. Le gars c’t’un communiste. C’pour ça que les journalistes l’aiment. Vous vous demandez pourquoi, pourquoi ils nous parlent de lui? Comme si c’t’un gars que tout le monde connaissait. On le connaît pas. C’parce que c’est un full communiste. Il est badgé. Y’a la badge.

Jeff Fillion, suite à la tuerie en Floride

Plusieurs étudiants manipulés par CNN en ce moment. Faut faire attention. Ils deviennent quasiment des acteurs payés. Mais ça c’est triste de voir les médias utiliser une tragédie pour arriver à des fins politiques, ça c’est ce qu’il y a de plus dégueulasse. Tsé chez l’humain, à part de quelqu’un qui fait un carnage, qui rentre avec une mitraillette quelque part. En deuxième pas loin, y’a utiliser un carnage, une tragédie, pour arriver à ses fins, ça c’est vraiment dégueulasse. CNN, si vous êtes capables de vous en débarrasser sur vos abonnements de câble, faites-le.

Jeff Fillion, qui a peur des baby boomers

Toute la gang de boomers qui sentaient mauvais quand je suis allé. Arrêtez de mettre du parfum un moment donné rendu à un certain âge: ça vire au vinaigre. Sont allé voter en grand nombre pour Labeaume. Ben c’est ça. Vous avez fourré votre génération d’après. Vous avez fourré vos enfants. Toute votre vie. Vous allez fourrer vos petits enfants. Enweille, continuez. Pis en plus ils se promènent dans les stationnements de centre d’achat pis ils ramassent des enfants pis une mère à 90 ans parce qu’il les a pas vu.

1 2 3 9