Mot-clé: Dominic Maurais

Dominic Maurais, à propos des environnementalistes qui veulent peut-être interdire les enfants

– Pas d’enfants, ça serait merveilleux, ça serait l’égalité totale.
– C’est ça que je comprends là. C’est un peu bizarre.
– Qu’est-ce qu’on attend pour interdire les enfants?
– On en est là! Toute cette gang la, les ultraféministes, ce que j’appelle les féminazis et les ultra-gauchistes verdoyants, on ose pas le dire parce que ça se dit pas encore mais l’enfant est très problématique.

Dominic Maurais, qui n’aime pas le criage

Le mois multi. On finance ça. Si vous voulez faire du criage, des maudites niaiseries les artistes, faites-le avec votre argent. Ou allez quêter des mécènes. Moi je veux pas donner de mes taxes à ça. Je veux que mes taxes s’en aillent entre autres à la construction de patinoires qui sont réfrigérées.

Dominic Maurais, à propos des victimes de l’islamisme et des commémorations de l’attentat de Québec

Eux autres aussi ils voulaient le vivre ensemble. Ils se sont fait massacrer par des islamistes. Est-ce qu’il y aura quatre jours du festival du pleurnichage pour eux autres? Je sais pas là.

Dominic Maurais, à propos de Donald Trump

– Il l’échappe une fois de temps en temps. Là c’est là que je suis pas d’accord.
– L’histoire du bouton, pis tout ça. En général, faut que tu fasses une moyenne au bâton. Tsé au baseball, tu frappes .340, tu peux gagner le championnat des frappeurs. Mais .340, ça veut dire que le gars a frappé dans le beurre deux fois sur trois.
– Exactement.
– À peu près.
– Pis c’est un king pin à .340 hein. Ceux qui connaissent un peu le baseball savent que c’est tout un…
– C’est une christie de moyenne, exact.

Dominic Maurais, halal

Je vous le dis, l’islam radical, ça c’est l’idéal, ce qui se passe pour eux-autres en ce moment. Sous le couvert de la tolérance et du, ah c’est une belle liberté que de voter et de porter le voile. C’est un signe d’émancipation. L’agenda islamiste est en train les amis, d’entrer et d’entrer et d’entrer, comme le couteau dans le cou d’une brebis. Tranquillement, tranquillement, tranquillement.

Dominic Maurais, à propos du nouveau fascisme

La rectitude politique, c’est le nouveau fascisme aujourd’hui.

Dominic Maurais, qui imagine ce que Guillaume Wagner aimerait pour Martin Matte

– Wagner veut, y’aimerait tellement ça, j’pense qui jouirait de voir que Matte, son contrat avec maxi soit annulé.
– Peut-être même qui perde sa maison, tsé plus que ça, qui s’enfarge professionnellement.
– Peut-être même qui fasse un accident de char peut-être au pire.
– Là t’es dans le pire.
– Ouais on est dans le pire.

Dominic Maurais, à propos de la visite de Justin Trudeau dans une mosquée

– C’est identique, c’est ce que j’ai dit ce matin et c’est ce que j’ai pensé. C’est comme si Jean Chrétien était allé prendre une bière dans le bunker des Hells en 95.
– Oui oui.

Dominic Maurais, qui combat les sacres à Radio-Canada

Moi aussi, au-delà d’être animateur de radio, à prime abord, je suis contribuable payeur de taxes et j’en ai plein le derrière de voir le deux poids deux mesures concernant Radio-Canada. Alors ce que j’ai fait, j’ai écrit à Radio-Canada. J’ai dit pourquoi dans les radios privées et à la télé privée, on a pas le droit de sacrer, pourquoi vous prenez cette liberté-là à Radio-Canada.

Dominic Maurais, qui trouve ce que Jeff Fillion a dit sur Alexandre Taillefer pas si pire

– J’comprends le move de Bell qui est très très frileux sur ces affaires-là, mais honnêtement.
– On a entendu pire dans les dernières années pis les derniers mois à Radio X.
– Pis ça tu valus des suspensions indéterminées?
– Non.

1 2 3 4