Le club des mal cités

Stéphane Stril, à propos du charnier du PLQ

J’pense qu’ils sont autant au courant que nous qu’on a besoin d’une personne qui est rassembleuse, une personne qui serait capable d’unir nos membres, de nous garder unis pour les prochains mois. Parce qu’une course à la chefferie, c’est un moment qui est charnier dans l’histoire d’un parti.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Pour recevoir une fois par semaine toutes les nouvelles citations par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

RSS Le Sportnographe

  • Mario Tremblay, derrière la cravate 7 décembre 2018
    On prend le gars de deuxième trio, on le place sur le premier, woup, ça fait comme un ptit choc électrique, pis moi je pense qu’au cours d’un match, c’est bon. Ça Michel Therrien, il l’avait dans sa cravate.
  • Pierre Houde, qui abandonne 7 décembre 2018
    Personnellement je pense qu’on avait déjà jeté les bras.
  • Claude Julien, qui est ou n’est pas 7 décembre 2018
    C’t’un gars qui joue dur, qui va dans les places oùssque c’est pas facile d’être.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.