Le club des mal cités

Stéphane Gendron, qui compare PKP à une femme poilue

Écoute on l’avait pas vu à l’oeuvre, c’est sûr. J’rencontre une belle fille le samedi soir, je la vois de loin, c’est évident que pour une nuit, j’y donne mon vote mais quand tu te réveilles le matin pis a pue de la yeule, c’tune autre histoire. Pis t’arrives pour la déshabiller faut que tu fasses du sarclage, ça marche pas.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.