Le club des mal cités

Richard Martineau, qui fait des liens entre le film Pierre le lapin et l’État islamique

Et c’est pas moi qui le dit. C’est des textes dans le Figaro, dans le Monde, c’est des experts qui ont parlé avec ces jeunes filles là, pis qui ont dit: on est tanné des hommes roses. Des hommes justement qui disent, oh mon Dieu, Pierre lapin. Pis y regardent ces gars-là avec des grosses barbes pis qui sont tout énervés les yeux exorbités avec des sabres. Pis là y disent eux autres, c’est des vrais hommes.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Pour recevoir une fois par semaine toutes les nouvelles citations par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

RSS Le Sportnographe

  • Georges Laraque, liquide 14 octobre 2018
    Pis le gars qui jouait sur toutes les sauces l’année passée, on dirait que Julien le voyait dans sa soupe.
  • Norman Flynn, qui suppose 14 octobre 2018
    Moi j’pense que dans une saison de hockey, il faut que tu sois l’équipe que t’es supposé d’être.
  • Gaston Therrien, qui ne critique pas 14 octobre 2018
    Moi, je ne critiquerai pas Drouin mais je n’aime pas lorsqu’il prolonge ses présences, il nuit à l’équipe.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.