Le club des mal cités

Richard Martineau, qui fait des liens entre le film Pierre le lapin et l’État islamique

Et c’est pas moi qui le dit. C’est des textes dans le Figaro, dans le Monde, c’est des experts qui ont parlé avec ces jeunes filles là, pis qui ont dit: on est tanné des hommes roses. Des hommes justement qui disent, oh mon Dieu, Pierre lapin. Pis y regardent ces gars-là avec des grosses barbes pis qui sont tout énervés les yeux exorbités avec des sabres. Pis là y disent eux autres, c’est des vrais hommes.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.