Le club des mal cités

Reynald Du Berger, qui est plus important qu’un éléphant

C’est pas à une ville, à un organisme comme Greenpeace ou Équiterre à me dicter ma façon de me comporter. C’est moi qui décide de ce que j’ai besoin comme confort personnel. Je suis plus important qu’un ver de terre ou qu’un éléphant, bon sang.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.