Le club des mal cités

Rambo Gauthier, qui s’inquiète pour les bâteaux de réfugiés

C’est parce que là, deux trois cent mille, pis écoute, si t’as un canot de sauvetage qui contient cinquante personnes, t’en a déjà 80 dedans pis tu veux en embarquer cent de plus, osti, tout le monde va mourir.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

RSS Le Sportnographe

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.