Le club des mal cités

Pierre-Hugues Boisvenu, à propos de la légalisation du cannabis

C’est des hommes de vingt-cinq trente ans qui se ramassent avec des ptits gars de seize ans, y font pousser cinq six dix plans de pot chez eux, pis y vont vendre ça à des mineurs de huit neuf dix ans, c’est maintenant ça le commerce du pot.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.