Bernard Drainville, qui fait dans la surenchère

J’va te dire une affaire, y’a du monde proche de cette négo-là qui m’ont dit: ç’a finit en bataille de coqs. Pis pas juste en bataille de coqs. En bataille de coqs qui pissent le plus loin.

Éric Duhaime, à propos des calèches

C’est sûr que les images sont choquantes, mais en même temps, j’veux dire quand les trottoirs sont glacés, y’a des personnes âgées qui se cassent les hanches, les poignets, les chevilles. On passe pas des vidéos, ça devient pas viral, pis le monde sont pas en train de dire qu’il faut interdire les personnes âgées sur les trottoirs l’hiver là.

Mario Dumont, à propos des calèches

Lorsque les défenseurs des droits des animaux parlent en leur nom, quand y disent que le cheval est pas heureux de se promener dans les rues… Moi je pense que le cheval est heureux. Moi si j’t’un cheval, entre avoir la face dans une crèche là, ou me faire sortir dehors pis me promener… C’est pas dur traîner une calèche pour un cheval. Y force pas vraiment, c’est pas plus dur que pour un humain de faire du vélo.

Luc Blanchette, qui fait des choix

On peut pas remettre à blanc et raser la ville de Val D’or du jour au lendemain parce que on veut recouvrer 50 caribous, là.

Jeff Fillion, qui a une solution

– Si on prend ma solution, moi, c’est pas compliqué. Chaque fois qu’un homme va agresser ou essayer d’attaquer un enfant, on les amène dans un sauna gay, et ils sont emprisonnés là pendant un mois.
– Ta solution est spéciale.
– Pendant un mois, ils vont savoir c’est quoi se faire agresser.

Luc Lavoie, à propos des portes-paroles de QS

– Qui sera à l’avant-scène entre Manon et Gabriel?
– Qui est le plus photogénique des deux? Ça dépend, est-ce que c’est de la photo surréaliste qu’on veut ou de la vraie?

Anne-Marie Dussault, camouflée

On sait qu’il est question de retraite. Ils sont aussi mécontents de la façon dont le gouvernement veut mettre fin au port des pantalons de carambolage alors.

Robert Poëti, qui n’aime pas que les journalistes doutent

Quand j’entends le député parler comme ça, savez-vous à quoi ça me fait penser? Anne-Marie Dussault. 24/60 et les publicités qu’on a. Notre métier à nous c’est de douter. Ça c’est le mandat que madame Dussault se donne tous les jours à la télévision, notre mandat c’est de douter M. le président. Pas de valider les informations, pas de les confirmer, j’espère qu’ils le font, mais de dire que c’est de douter.

Pierre Mailloux, qui n’aime pas faire le ménage

Les affirmations qu’on fait sont basées sur des moyennes. Alors plus un homme fait du ménage, plus il court le risque d’être cocufié. Ça veut pas dire que tous vont l’être. Mais y’en a plus qui vont l’être suite à ça.

Anne Guérette, qui fait un casse-tête

On est en mutation finalement. Y’a des pièces du morceau qui quittent le navire, pis là on va repartir ensemble.

1 2 3 4 110