Dominic Maurais, qui compare des oiseaux à des prostates

Donc le Québec, pour plaire à ses petites barbichettes blanches, et aux tuques en phentex et aux écolos, prend trois millions, pour sauver une île. C’est l’habitat primordial pour la nidification de l’eider à duvet, un canard de mer dont l’état de la population demeure préoccupant dans l’estuaire du St-Laurent. Grand-moman, grand-popa, mononcle, matante qui a un cancer de la prostate, qui a un cancer des poumons, prout.

Mario Dumont, qui explique qu’il faut vivre avec les inconvénients de l’exploitation du pétrole en Gaspésie

Chez nous à ferme, quand y’ont construit l’autoroute 20, je devais avoir deux trois ans, y’ont échappé un baril d’huile. y’ont contaminé le puit. 15 20 ans après, j’me souviens, mon père allait vérifier l’eau de temps en temps, ça sentait encore l’huile, pis ç’pas drôle c’t’un inconvénient, mais si moi j’avais comme position aujourd’hui, dû à ça, la 20 on aurait jamais dû construire ça.

Jacques Brassard, qui cite le régime français pour nier les changements climatiques

Vous lisez les relations des jésuites du temps du régime français là, faut revenir vers le passé, on a l’impression qu’ils s’imaginent que des redoux, ça n’existait pas autrefois. Les annonceuses, les annonceuses de météo, quand y’a des records de chaleur, ils les annoncent, ils s’en scandalisent, mais y’a aussi des records de froid également là.

Éric Duhaime, contre la SAQ

Pourquoi qu’on veut que le gouvernement contrôle la vente d’alcool… faut remonter à l’époque prohibitionniste, tsé faut se rappeler qu’à une époque, c’était très religieux et c’était pour supposément combattre l’alcoolimisme, c’est ça, c’est ça là les gens qui défendent le monopole, sauf qu’au lieu d’appeler ça l’église, y’appellent ça l’État.

Éric Duhaime, à propos du porte-parole de l’ASSÉ, Jérémie Bédard-Wien

J’serais curieux qu’on sorte les tape de Léon Trotsky quand qui parlait y’a de cela plus de 100 ans, ça devait ressembler à ça non, en terme d’accent pis de style…

Régis Labeaume, en contrôle

Je suis contrôlant, je contrôle tout. On va continuer à contrôler. On est très heureux d’avoir contrôlé. C’est sûr que je prends de la place, c’est sûr que je… c’est sûr que je suis contrôlant, on est contrôlant, le comité exécutif est contrôlant. Pis y’a beaucoup d’adversaires qui disent, ah, il contrôle tout. Bin on va continuer à contrôler.

Sylvain Bouchard, qui explique à un petit garçon de 13 ans pourquoi il est exclu du projet Les filles et la science

– Ben moi j’aurais aimé ça le faire, mais je trouvais ça un peu sexiste là.
– C’t’en plein ça, au moins t’as appris ça Félix, que le gouvernement du Québec et son ministère c’est sexiste et c’est pro-femelle… power-femelle.

Lise Ravary, à propos de la majorité silencieuse

La majorité silencieuse, c’est pas parce qu’à parle pas qu’elle est cave. La majorité silencieuse des jeunes, kessé qui font ? y jouent aux jeux vidéos, y’essaient de trouver les moyens pour aller boire de la bière sans que les parents s’en rendent compte euh… tout ce que ça prendrait là, pendant mettons un référendum, c’est qu’un politicien férédaliste aille lancer que au lendemain de l’indépendance, les jeux vidéos en anglais seront interdits au Québec, pis r’garde bin, son chien à Pauline il est mort.

Jérôme Landry, qui compare 19-2 au Saving Private Ryan

C’t’une bonne scène de télésérie, comprends-moi bien, c’est ben faite là, mais encore là on est loin du soldat Ryan là, la scène du débarquement, je sais pas là.

Jeff Fillion, à propos de Jean-Charles Lajoie

– La majorité des gens qui travaillent à Radio x en ce moment, y’ont une chose à quoi y pense. Non pas le nom, leur chèque de paye. On a bâti Radio x pour renverser les zozos comme euh, Jean-Charles ch’sais pas trop qui.
– Jean-Charles Lajoie.
– Y’était à CKAC dans l’temps.
– Quand quelqu’un prend ton logo pis y pile dessus pis y va même à faire ses excréments dessus, tous les droits sont permis par après.

1 104 105 106 107 108 116