Le club des mal cités

Nathalie Normandeau, qui invite les gens à recevoir l’UPAC au petit déjeuner

Mais jamais j’aurais pensé qu’un jour l’UPAC cogne à ma porte et procède à mon arrestation. Et quand je dis qu’en quelques secondes, ma vie a basculée, vous ferez le test à la maison, vous ouvrez la porte d’entrée de votre demeure, et là vous apprenez une nouvelle qui vous jette à terre.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

RSS Le Sportnographe

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.