Le club des mal cités

Maxime Bernier, à propos du sirop d’érable

Qu’une Beauceronne ne puisse pas vendre son sirop d’érable à qui elle le veut, c’est les pays communistes qui empêchent ça. On a un système socialiste là-dessus et elle est devant la Cour suprême, on est dans un débat sérieux.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.