Le club des mal cités

Mario Dumont, qui préfère une anecdote à une étude scientifique

On dit qu’il y a encore un accident sur quatre qui est relié au cellulaire, peut-être. Moi je suis pas sûr que c’est vrai. J’pense que c’est ptête relié à la distraction, parce que moi la dernière fois que je me suis fait rentrer dedans solide, j’étais à une lumière rouge et la madame jouait dans son radio.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

RSS Le Sportnographe

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.