Le club des mal cités

Lise Ravary, à propos de Safia Nolin

– Mais t’es rendu donc bin matante!
– Bin oui chu matante.
– Quessé tu veux, correctement, faut aller s’habiller chez Moores pour pour te faire plaisir?
– Ses jeans sont trois grandeurs trop petits.
– Pis ça, ça te regarde tu? Lise, ça te regarde-tu, c’est de ses maudites affaires.
– Bin qu’à monte pas sur une scène d’abord.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.