Le club des mal cités

Joanne Marcotte, qui invite au calme, ou pas

C’est juste pas le temps de remettre de l’huile sur le feu, laissons se calmer, pis moi je suis la première à ne pas m’être calmé sur la chose pis je l’assume pleinement. je ne me calmerai pas là-dessus, pour moi, la liberté mérite d’être défendue, pis défendue férocement, férocement, alors si faut que je sois là pis que j’ai l’air d’un pitbull, ben crime vous allez me voir en pitbull.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

RSS Le Sportnographe

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.