Le club des mal cités

Jérôme Landry, sceptique de lui-même

– Je suis sceptique. Oui je suis climato-sceptique. Je suis climato-sceptique.
– Sceptique de quoi?
– Ben sur le réchauffement entre autres.
– Mais y’a un réchauffement Jérôme. Y’en a un.
– Moi je suis sceptique là-dessus, mais je suis aussi sceptique des climato-sceptiques, comprends-tu?

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine toutes les nouvelles citations par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

RSS Le Sportnographe

  • Gilbert Delorme, qui vide son sac
    – Mais le gars qui joue quatre, le gars qui joue quatre cinq minutes là, pis dans le char en rentrant à maison. – Y’a moppe, y’a le feu au cul, là c’est souvent la femme, c’est souvent la blonde qui mange la garluche parce que tsé le gars il se vide le sac dans […]
  • Michel Bergeron, qui met la table
    Mais la table était ouverte pour que le Canadien gagne ce match-là.
  • La Mauricie, cette province du Canada
  • Michel Bergeron, qui a du pif
    Moi j’adore le tennis, d’ailleurs, j’adore les sports individuels parce que faut que tu gagnes. Faut toujours que tu gagnes. Pis la jeune Andreescu, elle m’impressionne. Elle a du chien dans le nez. C’est toute une joueuse.
  • Norman Flynn, qui se pense en 1970
    Va falloir qu’il y ait un méchant meeting dans chambre, pis y’a une couple de feluettes qui va falloir qu’ils se fassent donner des claques en arrière de la tête.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.