Le club des mal cités

Jérôme Landry, qui n’a plus d’identité sexuelle

Présentement, on en fait vraiment une maladie de ces affaires-là Alex, c’est incroyable. Un gars peut plus être un gars, une fille peut plus être une fille. Y’a pu de père, y’a pu de mère, Y’a pu de. T’es un parent maintenant. Parent A, parent B, y’a pu de toilettes genrées. On a pu le droit de s’identifier à rien. C’est fini l’identité sexuelle.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.