Le club des mal cités

Jérôme Landry, qui a des pulsions

– Si tu me donnes la possibilité de manger un poignée de steak haché cru, c’est sûr j’le mange. Des fois, je sais qu’il faut pas faire ça, mais des fois, le steak haché est sur le comptoir chez nous, ma blonde à le déballe, criss, j’pas capable de m’empêcher de pas en prendre une motte. Ça c’t’un, c’t’une pulsion. T’as pas ça c’te pulsion-là?

– Même moi j’débarque.

– T’as pas ça c’te pulsion-là? Vous êtes pas des vrais gars les boys là.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine toutes les nouvelles citations par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

RSS Le Sportnographe

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.