Le club des mal cités

Jérôme Landry, contre l’incohérence

Y’avait Léonardo Di Caprio qui était là, le gars qui se promène avec des gros bateaux pis qui se promène tout le temps en avion. Et là lui y’est là pour protester contre les États-Unis qui en font pas assez contre les changements climatiques. J’aimerais ça qu’on explique ça aussi à nos enfants, l’incohérence.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.