Le club des mal cités

Jérôme Landry, à propos de la dictature des minorités qu’on n’entendraient pas s’il n’en parlait pas

– Y’a même pas cent partages sur le post original, Jérôme. Pis là asteure on en parle les quatre, c’était dans le Journal de Québec, ça été repris à gauche pis à droite, mais tsé ça partait d’un rien.
– Pourquoi ils l’ont pas gardé? Sérieux, laissez ça là, là. C’t’un peu niaiseux de réagir à une niaiserie.
– La minorité tapageuse.
– Et voilà. Pis on vit un peu une dictature des minorités depuis un certain temps.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.