Le club des mal cités

Jeff Fillion, qui aime les populistes

R’garde, moi la prochaine fois que je vote, ça va être un populiste. Moi je vote pu. Je vote pu nulle part. Fédéral, provincial, municipal. Je va voter quand y’aura un populiste. Y va y avoir quelqu’un qui va dire: moi là, je me crisse des journalistes. Je me crisse des autres élus qui sont là. Moi je vais écouter le monde, pis je vais représenter le monde. Pis si le monde des fois demandent des choses un peu bizarres, ben vu que ça va venir du monde, m’a les défendre pareil. Même si c’est pas mes bebelles à moi. Pis quand ils vont me dire non pour quelque chose, ben je va les représenter, pis m’a aller dire non. Pis si les journalistes sont pas contents pis trouvent que je suis un gros cave, ben je serai un gros cave.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

RSS Le Sportnographe

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.