Le club des mal cités

Pierre Mailloux, avec doigté

– C’est parce que hier soir, j’ai mangé du homard et j’ai cherché le cerveau de mes deux homards de deux livres pour les détruire comme c’est recommandé en Suisse.
– Oui. Les avez-vous trouvé?
– Non. Alors j’ai pas trouvé le cerveau de mes homards. Pourtant, je suis très habile à détecter de très petits clitoris guère plus gros que le bout de mon crayons. Alors je suis très habile, même à la noirceur.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.