Le club des mal cités

Adrien Pouliot, à propos de l’esclavage fiscal

– Y font 80,000 les deux ensemble pis y’arrivent pas, Moi je leur dit, bin ça se comprend, y’en a un de vous deux qui travaille à temps plein.
– Pour nourrir la machine.
– Pour payer des taxes, alors aujourd’hui, un québécois moyen travaille, est en esclavage fiscal jusqu’au 14 juin.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.